Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 12:05
Découvert sur le site "Paris-Arts"
Voir l'interview : www.paris-art.com/art/a_interviews/d_interview/David-Rosenfeld-767.html
son site : http://www.david-rosenfeld.com/








photo tirée du site Paris-Art


Ma curiosité est la même après avoir vu ces portraits sur le net, avec un catalogue maintenant dans les mains, le mystère est entier avec ces photos.


J'aurais envie de voir davantage les défauts, les décalages par rapport à la "photographie classique". Est-ce que ces images sont toutes floues, où est placé le point de netteté, dans le vide entre le photographe et le modèle, à fleur du visage ?
La matière photographique doit entrer en jeu, mais de quelle façon ?


Le plus marquant dans ces photos est d'abord leur verticalité perturbée, la répétition du même visage, mais aussi la transparence du regard, le vide qui semble bien être là pour amener au devant autre chose, quelque chose de moins visible.


J'y retrouve une familiarité avec mes préoccupations : penser que de rien vient une idée; laisser venir l'ennui puisque c'est au-delà que se trouve l'étincelle; dans la répétition s'élimine le superflu, l'anecdote, l'éparpillement, et là se trouve l'inconnu, la profondeur, l'essence.


Évidemment, les plus réussies sont les dernières, pour leur sobriété plastique, le resserrement de leur propos qui semble toujours plus clair. Si je devais en posséder une, ça pourrait être n'importe laquelle sur son site à l'exception de deux ou trois, ce serait, pour en choisir une " Les Altesses n°4". Il reste cette question,  qu'y a-t-il depuis 2007, dernière date photographique sur le site, faut-il deux ans pour digérer ces photographies, pour les montrer ?


L'évolution même me semble intéressante, en dix ans : toujours plus resserré, toujours plus vide, toujours plus dense.






Repost 0
11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 11:12
de Marie Renoue



















Livre publié aux éditions Fage à l'occasion
de l'exposition "Hun-Tun" d'Eric Bourret au
Musée d'art contemporain et d'art moderne
de Nice du 21 juin au 07 septembre 2008
(format 30x35cm environ)




Images de sols, d'étendues plus ou moins horizontales, plus ou moins verticales dans un noir et blanc très plastique, ce sont des étendues d'eau ou des morceaux de montagne (nommés et datés en fin d'ouvrage).
Basées, si j'ai bien compris, sur plusieurs prises de vues à deux secondes d'intervalles pour laisser la possibilité au corps le temps de bouger légèrement. Surexposées, les prises de vues se densifient par superposition des couches en labo.














Plusieurs fois, après avoir laissé ce livre, je me suis dit que ce n'est pas très remarquable, des photos de flou, de paysages assez noirs, que c'est même un peu trop "esthétique"... A chaque fois que je le reprends, je suis happé par ces photos, parfois incompréhensibles jusqu'à l'abstraction, mais les détails donnent envie, chaque mini-espace dans l'image est captivant. Qu'est-ce qui est matière minérale, qu'est-ce qui est matière aquatique ?
Que deviennent les différentes couches de ces éléments noyés dans ce noir et blanc brutal ?
Il y a des transparences, des superpositions, des blancs soutenus par ces différentes strates.
P
lacé dans des perspectives immenses, c'est toujours puissant.




Repost 0

Présentation

  • : Le blog d'Octave
  • : commentaires d'expositions et de spectacles
  • Contact

raisons de ce blog

- Sous forme de notes courtes, garder en mémoire spectacles et expos, dans ma situation de spectateur et visiteur amateur.
Mes impressions notées sont toujours subjectives et influencées par mes préoccupations du moment, les commentaires sont des retours de sensations et non des analyses. C'est un exercice qui prolonge la vue  et permet de découvrir encore, après coup, en repensant à ce que j'ai vu, entendu. Ca ne se veut, en aucun cas,  une critique plus ou moins universelle. Je publie ici  pour les gens qui comme moi cherchent quelques retours d'expos ou de spectacles vus.

La "note personnelle" est là pour situer rapidement l'intérêt de l'article concerné.

Recherche

Courriel :